navigation

J’ai rêvé de toits 13 novembre 2017

Posté par pauvrenissart dans : Économie écologie , trackback

Je crois que c’est Roland Castro qui a déclaré qu’à part quelques facéties du Bauhaus, les années trente ont conduit les architectes à une immense perte de savoirs accumulés depuis des millénaires. Le legs architectural des trente qu’on dit glorieuses, mais que j’estime calamiteuses, ce sont tous ces immeubles à angles droits et à toits plats. Aucun ornement, aucune fantaisie, aucun art ! Faites un tour sur Google Earth et vous verrez l’importance de ces espaces « morts » dont l’unique intérêt a été de permettre de gagner un étage au moment de la construction. Que faire ?
Ben, c’est si simple que cela ressemble à un rêve : reconstituer sur le toit le terrain tel qu’il était avant toute construction. Dans le cas de Nice, il y avait des quartiers d’agrumes, des quartiers de potagers, des quartiers horticoles et même des cultures d’ananas sous serre enterrée (Alphonse Karr).
Imaginons donc des Toits gourmands qui auraient, entre autres, l’avantage de « climatiser » les derniers étages, de ralentir les écoulements de pluie lors des orages, de composter sur place les déchets organiques des résidents et constitueront à terme des îlots de fraicheur dans les rues. L’ensoleillement exceptionnel des toits permet d’envisager, pourvu qu’on apporte suffisamment d’eau et de matière organique, des rendements exceptionnels. Tous les toits n’ont pas la résistance de supporter des bacs d’agrumes, mais la spiruline pousse dans quelques centimètres d’eau. Les légumes lianes (genre courge Longue de Nice, chayotte, kiwi, voire certaines variétés de tomates) sont capables de couvrir un toit en quelques saisons en ne réclamant que peu de terre.
La production n’a pas de souci de traçabilité, ni de proximité, elle sera probablement en grande partie achetée par les résidents, le surplus se vendra très aisément et à bon prix.

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Laterredesgrandestours |
Lesblogueurs |
CapHerFrance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus